La brutalisation des conversations numériques

9 décembre à 17h30 - Séminaire Cycle webinar

Webinaire en ligne

Les webinaires Good In Tech sont l'occasion de présenter les nouvelles recherches en innovation numérique responsable. Des experts de différents thématiques y sont invités pour présenter leurs sujets de recherche et pour débattre sur les controverses contemporaines. Ce webinaire sera consacré aux discours haineux en ligne.

Inscription


Le règne de ceux qui parlent fort : comment Twitter construit des camps antagonistes et amplifie les colères morales".

Samuel Laurent, journaliste, Le Monde.

En une décennie, le réseau à l'Oiseau bleu s'est imposé comme celui des élites, politiques ou journalistes, devenant un élément important de la fabrique de l'agenda médiatique. Ce qu'ont bien compris certains groupes qui ont su user en orfèvres de cet amplificateur pour imposer leurs thématiques dans le débat. Un débat dont la grammaire finit par imiter celle de Twitter, reprenant notamment sa logique campiste et sa violence verbale.


"Lutte contre les discours haineux en ligne : quelle régulation à l'ère de la conversation ?"
Célia Zolynski, professeur de droit, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne

Alors que la lutte contre la haine en ligne est une priorité du législateur français et européen, il s'agit de penser son articulation avec la protection de la liberté d'expression. Cela passe par la proposition d'une nouvelle approche régulatoire appelant l'action des plateformes, des utilisateurs finaux et de l'État.


Réguler l’offense en ligne : Exploration des attentes normatives des utilisateurs. 
Valentine Crosset, post-doctorante, médialab Sciences Po, Chaire Good in Tech
 
“Supprime”, “Signalé”, les utilisateurs des réseaux sociaux opposent fréquemment des demandes de suppression aux énoncés qu’ils jugent indésirables sur les réseaux sociaux.  Dans des formes et pour des motifs extrêmement divers, ils contribuent à définir ainsi l’espace du dicible en signalant les propos qu’ils souhaitent invisibiliser. Cette enquête propose une exploration de la pratique de signalement des propos offensants sur Twitter en cherchant à examiner la variété des formes prises par les expressions normatives des utilisateurs. Elle vise à la fois à prendre la mesure du développement de cette nouvelle pratique en définissant le périmètre des propos considérés comme offensant par les utilisateurs et à évaluer les conflits normatifs entre les utilisateurs à propos des frontières du dicible.

Interventions
  • Le règne de ceux qui parlent fort : comment Twitter construit des camps antagonistes et amplifie les colères morales. Samuel Laurent, journaliste, Le Monde.
  • Lutte contre les discours haineux en ligne : quelle régulation à l'ère de la conversation ? Célia Zolynski, professeur de droit, Université Paris 1 – Panthéon Sorbonne
  • Réguler l’offense en ligne : Exploration des attentes normatives des utilisateurs. Valentine Crosset, post-doctorante, médialab Sciences Po, Chaire Good in Tech

Inscriptions

Inscription